Scènes

Les rencontres de Dave Douglas


Malgré la multitude des projets qu’il mène sous son propre nom, Dave Douglas trouve le temps de collaborer avec de nombreux musiciens. Voici une petite sélection discographique.

Myra Melford

La pianiste et le trompettiste ont beaucoup travaillé ensemble, que ce soit au sein de Satya [1] ou dans les groupes de Myra Melford. Deux enregistrements - de véritables réussites - retracent cette collaboration.


JPEG - 8.4 ko
Above Blue, Myra Melford

Even The Sounds Shine, HatHut (1994)

Above Blue, The Same River Twice, Arabesque Recordings (1999)

Serpentine

Duo avec Han Bennink (percussions), ou le prolongement moderne du Mu de Don Cherry et Ed Blackwell, moins inspiré par les musiques du monde mais extrêmement ludique et aventureux.

Serpentine, Songlines (1996)

What We Live

Dave Douglas a participé à deux albums du trio What We Live : Lisle Ellis, Donald Robinson et Larry Ochs l’ont accueilli en même temps que Wadada Leo Smith pour Quintet For A Day et Trumpets. Un véritable all-star à découvrir absolument, le versant free de Dave Douglas.

Quintet For A Day, New World Records (1999)

Anthony Braxton

Douglas fait partie des très nombreux musiciens ayant travaillé avec Anthony Braxton. Les deux albums auxquels il a participé, Seven Standards et Six Standards, sont particuliers car Braxton y joue exclusivement du piano. Sur Six Standards, Thomas Chapin est fantastique au saxophone.

Seven Standards, Knitting Factory (1995)

Six Standards, Splasch (1996)

Don Byron

Dave Douglas et Don Byron se connaissent depuis le début de la carrière du premier, qui joue sur Don Byron Plays The Music Of Mickey Katz, considéré par beaucoup comme l’un des précurseurs du renouveau de la musique klezmer au sein de la scène Downtown de New York.

Plays The Music Of Mickey Katz, Nonesuch (1993)

Patricia Barber

La chanteuse et pianiste chicagoane a accueilli le trompettiste sur deux de ses albums - deux perles, notamment Verse. Il faut vraiment découvrir cet univers si particulier.


JPEG - 14.6 ko
Verse, Patricia Barber

Modern Cool, Blue Note (1998)

Verse, Blue Note (2002)

Mark Dresser

Ce contrebassiste est un compagnon fidèle de Douglas. Après avoir travaillé ensemble au sein de son quintet à corde [2], il fait appel à lui pour Force Green et The Cabinet of Dr Caligari. Ils sont accompagnés de Denman Maroney au piano sur les deux albums (à découvrir absolument), ainsi que par Theo Bleckmann (voix) et Phil Haynes (batterie) sur Force Green.

The Cabinet Of Dr Caligari, Knitting Factory (1994)

Force Green, Soul Note (1995)

François Houle

Dave Douglas a enregistré avec le magnifique clarinettiste canadien François Houle pour le disque de ce dernier en hommage à la musique de John Carter. Ce disque est aussi la première rencontre entre Douglas, Peggy Lee et Dylan Van Der Schyff, qu’il retrouvera pour Bow River Falls et Nomad [3].

In The Vernacular, The Music of John Carter, Songlines (1998)

Masada

Dave Douglas est membre du fantastique quartet créé par John Zorn en 1993. Suite à l’enregistrement d’une musique de film, Zorn décide de composer un ensemble de morceaux pour un quartet saxophone, trompette, contrebasse et batterie, inspiré à la fois par Ornette Coleman et la musque juive. Il ne sait pas encore que ce groupe publiera dix albums studio, sept albums live, et un double album d’« alternate takes ». Ce quartet, qui comprend également Joey Baron et Greg Cohen, se produit un peu partout dans le monde et est l’une des formations les plus marquantes de ces vingt dernières années.


JPEG - 13.5 ko
Masada, John Zorn

Masada 1 – 10, Diw (1994-1997)
Live in Taipei 1995, Tzadik (1998)
Live in Jerusalem 1994, Tzadik (1999)
Live In Middleheim 1999, Tzadik (1999)
Live in Sevilla 2000, Tzadik (2000)
Live at Tonic 2001, Tzadik (2001)
First Live 1993, Tzadik (2002)
50th Birthday Celebration Volume Seven, Tzadik (2004)
Sanhedrin, Tzadik (2005)

Misha Mengelberg

Dave Douglas a toujours vénéré Monk. Il était donc naturel qu’il joue un jour avec Mengelberg, un de ses fils spirituels. Leur collaboration est devenue à la fois un duo et un quartet (avec Han Bennink et Brad Jones). Seul le quartet a fait l’objet d’un enregistrement, mais des extraits de concerts en duo sont disponibles sur un DVD portrait de Mengelberg.


JPEG - 10.8 ko
Four In One, Misha Mengelberg

Four In One, Songlines (2001)
Afijn, ICP (DVD, 2006)

Martial Solal

Les deux hommes ont formé un duo inattendu pour lancer la collaboration entre le pianiste français et le label italien CamJazz. Le disque Rue de Seine et la tournée qui a suivi ont confirmé la parfaite entente qui règne entre ces deux grands musiciens toujours curieux de rencontres

Rue de Seine, Cam Jazz (2006)