Portrait

Vu à Nevers : Il Trovatore Casagrande

Sur le vif, quelques impressions de D’jazz Nevers 2017


Photo : Christophe Charpenel

Federico Casagrande : Solo de guitare folk. « At the End of the Day »

A voir Federico Casagrande jouer en solo de la guitare folk, on est surpris par la gestuelle remarquable du guitariste. Tantôt, il chante les airs qu’il joue, mais d’un chant intérieur dont seule l’expression du visage trahit le déroulé. Tantôt, il semble regarder ses mains et son instrument avec l’air enchanté de celui qui découvre la sonorité qui en sort. Souriant, affable et disert, le musicien a enchainé les ballades, les chansons et les expositions. Un joli voyage à voir et à entendre au sein du palais ducal de Nevers.


JPEG - 254.4 ko


JPEG - 246.8 ko


JPEG - 294.1 ko

par Matthieu Jouan // Publié le 15 novembre 2017
P.-S. :

En attendant le compte rendu du festival, quelques instantanés…