Le jazz a sa tribune depuis 2001

Edition du 11 avril 2021 // Citizenjazz.com / ISSN 2102-5487

Les dépêches

La métamorphose de Banlieues Bleues 2021

Silence ? On tourne !

Face aux restrictions actuelles, Banlieues Bleues s’est mobilisé avec ses principaux partenaires pour métamorphoser son habituel festival printanier.

Dans la plupart des villes de la Seine-Saint-Denis qui devaient accueillir les concerts de la 38e édition, initialement prévue du 19 mars au 16 avril 2021, huit concerts sont organisés, sans public mais devant les caméras de La Huit production, avec à la clef autant de films qui seront diffusés gratuitement en ligne à partir du 9 avril sur le site banlieuesbleues.org, et ultérieurement sur les différentes chaines partenaires Culturebox, Mezzo, Via93 ou Qwest TV.

Rendez-vous en ligne à partir du 9 avril pour l’édition numérique du 38e festival Banlieues Bleues.

Les cinq premiers concerts avec leurs dates de diffusion en ligne :

9/4, 20h • EN DIRECT •
Concert filmé à Mains d’Œuvres, Saint-Ouen-sur-Seine
Terra Incognita 1 Kamilya Jubran - Floy Krouchi - Youmna Saba /France, Palestine, Liban
La nouvelle exploration de l’oudiste, compositrice et vocaliste, à la recherche de nouveaux mondes sonores.
Avec Terrrae Incognitae, Kamilya Jubran a décidé d’initier une plate-forme évolutive qui, telle une serre incubatrice, permettrait l’éclosion de nouvelles unités sonores. Dans ce premier épisode, elle a convié deux autres improvisatrices aventurières, Floy Krouchi et sa basse transformée par l’électronique, et la Libanaise Youmna Saba et son oud traité, pour une traversée exaltée de territoires inconnus.

Kamilya Jubran voix, oud préparé, Youmna Saba voix, oud traité, Floy Krouchi basse transformée, musique électroacoustique

10/4, 20h •
Concert filmé à La Dynamo de Banlieues Bleues, Pantin
Limousine /France
Expert en trips oniriques, le classieux quatuor français a conçu spécialement pour La Dynamo un spectaculaire concert-rétrospective.
En piochant à la fois dans leurs quatre albums, hantés par David Lynch, Jim Jarmush, le blues thaïlandais ou la transe éthiopienne, et dans leur futur opus, inspiré par le groove et la great black music, nos quatre héros nous embarquent en toute élégance dans un voyage doux et sauvage au pays de la volupté musicale.

Laurent Bardainne saxophone ténor, claviers, Maxime Delpierre guitares, Frédéric Soulard claviers, David Aknin batterie, percussions

13/4, 20h •
Concert filmé à la Salle Jacques Brel, Pantin
Felipe Cabrera Medusa feat. Judith Sànchez Ruiz /Cuba, Brésil • CRÉATION
La musique de Medusa est née à La Havane, durant un confinement de 110 jours où Felipe Cabrera s’est retrouvé seul dans le pays qui l’a vu grandir.
Pilier de la grande école jazz cubaine, le contrebassiste installé à Paris a décidé de transformer en art son retour accidentel au pays natal en temps de pandémie. Pendant que Cuba se refermait entièrement sur elle-même pour absorber le dérèglement mondial, il a composé cinq superbes pièces musicales, qu’il crée pour Banlieues Bleues avec son fidèle trio et une invitée de marque, originaire elle aussi de Cuba, la chorégraphe et danseuse Judith Sànchez Ruiz.

Felipe Cabrera contrebasse, composition, Leonardo Montana piano, Lukmil Perez batterie, Judith Sànchez Ruiz chorégraphie, danse

14/4, 20h •
Concert filmé à l’Espace Paul Eluard, Stains
Mademoiselle /Algérie, France • CRÉATION
Mademoiselle correspond très exactement à la définition d’un « Supergroupe » : les 3 personnalités qui le composent sont chacun soliste ou leader de différentes formations.
Si Sofiane Saidi, Rodolphe Burger et Mehdi Haddab ont décidé de former ce nouveau trio, c’est parce que leur rencontre d’un soir à la Dynamo était comme située à l’exacte intersection de leurs cheminements musicaux, sur les rives historiques du blues et du raï. L’évidence était criante : pour ces trois là, qui bien sûr se connaissaient et avaient croisé le fer de nombreuses fois, il était grand temps de jouer en trio. Depuis, un album a été enregistré, et un nom trouvé : attention mesdames et messieurs, Mademoiselle est de sortie !

Rodolphe Burger voix, guitares, machines, Sofiane Saidi voix, machines, Mehdi Haddab oud électrique

15/4, 20h • EN DIRECT •
Concert filmé au Pôle Musical d’Orgemont, Epinay-sur-Seine
T.I.E And The Love Process /Sénégal, France • CRÉATION
Invitée à Banlieues Bleues comme à Afropunk, T.I.E n’a pas attendu la pandémie mondiale pour déclarer l’état d’urgence de vivre, de penser, de groover, sans œillères.
Polymorphe (rappeuse, chanteuse, beatmakeuse, poétesse, artiste visuelle, performeuse) et polyglotte (wolof, sérère, anglais, français), T.I.E revendique l’expérimentation et le décloisonnement des formes d’expressions comme des genres musicaux, tous azimuths, et déploie avec son groupe The Love Process une odyssée sonore et visuelle à l’hybridité passionnante.

T.I.E voix, beatmaking, Stéphane Berti guitare, Xavier Xoli basse, Cédric Ricard saxophone, baryton, flûte et synthétiseur, Davy Honnet batterie, Allie Rozetta vjing