Le jazz a sa tribune depuis 2001

Edition du 9 juin 2024 // Citizenjazz.com / ISSN 2102-5487

Les dépêches

Les Traversées du Jazz, Appel à contribution

Dixièmes rencontres internationales Esthétique(s) Jazz

Pour fêter leur 10e édition (les 1er et 2 décembre 2023), les rencontres internationales « Esthétique(s) jazz : la scène et les images » ont choisi de rêver aux traversées du jazz aussi bien historiques, géographiques que symboliques, philosophiques, esthétiques ou culturelles. Et pour marquer le coup, elles s’élancent également dans une traversée du territoire pour vous donner rendez-vous non plus à Paris comme les neuf précédentes, mais à Marseille, car elles seront accueillies cette année par le Conservatoire National Pierre Barbizet et associées à la Banjo Society-Claude McKay de l’Université Aix-Marseille.

Si l’histoire même du jazz est liée à la traversée transatlantique depuis l’Afrique en direction du Nouveau Monde, théâtres, danses et musiques noires des Amériques n’ont pas manqué de traverser à leur tour les mers et de bouleverser la création artistique européenne, qu’il s’agisse de la scène, de la peinture, de la photographie ou du cinéma.

Esthétique de la traversée par excellence, née dans la violence du viol colonial, autrement dit esthétique de la truculence au sens fort du terme, le jazz a une puissance séminale qui lui confère une vitalité et une force de résistance et d’adaptation autorisant toutes les mutations. Dans un contexte historique de domination où la barrière de la race est une question centrale, c’est également à la signification métaphorique de la frontière, à même d’être traversée, que ces rencontres invitent à réfléchir, entre le « passing » de la ligne de partage des couleurs, le « masquerading » des apparences scéniques, ou encore le « cross over » des catégories supposément étanches des industries culturelles.

Ce sont donc ces différentes traversées du jazz que nous souhaitons interroger, et les frontières avec lesquelles il joue, qu’elles soient spirituelles, sociales, temporelles ou spatiales, liées aux déplacements, aux circulations, aux influences ou aux traductions. Ces rencontres transdisciplinaires s’adressent aux universitaires, aux artistes, comme aux amateurs et critiques.

Les propositions de contribution peuvent prendre la forme de communications scientifiques de 15 minutes, mais aussi de performances artistiques ou de témoignages. Elles doivent être transmises en fichier word sous la forme d’un résumé de 1000 signes maximum complété par une bio-bibliographie de 600 signes environ avant le 30juillet 2023 à sylvie.chalaye@sorbonne-nouvelle.fr & pierre.letessier@sorbonne-nouvelle.fr.

Retrouver toutes les éditions sur : esthetiquesjazz.tumblr.com