Le jazz a sa tribune depuis 2001

Edition du 2 août 2020 // Citizenjazz.com / ISSN 2102-5487

Les dépêches

Monheim Triennale, l’or du Rhin

Un nouveau festival de musiques innovantes au bord du Rhin

La « Triennale de Monheim » est un festival international de musique qui vise à documenter les positions artistiques révolutionnaires dans la musique contemporaine.

Que faire quand on est une petite ville allemande au passé industriel, coincée entre Cologne et Düsseldorf, le long du Rhin ? On commence par élire un maire de 27 ans, Daniel Zimmermann, qui porte le sweat à capuche et qui a les idées larges. Ensuite, on invente un évènement extraordinaire : une triennale.

Ce nouveau festival voit le jour cette année du 1er au 5 juillet et, sous l’impulsion de la mairie, réunit plusieurs personnalités du jazz et des musiques innovantes.

D’abord le directeur artistique Reiner Michalke, ancien directeur du Moers Festival jusqu’en 2016 et actuel programmateur du Stadtgarten de Cologne, qui déclare à ce propos : « C’est un grand privilège et une merveilleuse occasion de relever un tel défi. En même temps, un festival de ce type marque également le début d’une nouvelle ère dans la manière de présenter la musique contemporaine. (…) Les citoyens de Monheim ont déjà prouvé qu’ils sont capables de tester de nouvelles choses en dehors des sentiers battus et de les mener à bien. Ils sont bien conscients que la Triennale ne propose pas de l’easy-listening, ni du mainstream. »

Ensuite les artistes choisis, 16 musicien.ne.s internationa.ux.les à qui la Triennale a confié le soin d’élaborer des programmes spécifiques et innovants.
Ces artistes sont : Sam Amidon (US) - Lakecia Benjamin (US) - Pan Daijing (CN) - Kris Davis (US) - Greg Fox (US) - Shabaka Hutchings (GB) - Sofia Jernberg (SE) - Park Jiha (KR) - Robert Landfermann (DE) - Ava Mendoza (US) - Marcus Schmickler (DE) - Phillip Sollmann (DE) - Terre Thaemlitz (JP) - Julia Úlehla (US) - Jennifer Walshe (IE) - Stian Westerhus (NO).

Enfin, une équipe de conseiller.ère.s artistiques qui apportent une expertise à cette aventure et qui sont Swantje Lichtenstein (DE), Louis Rastig (DE), Rainbow Robert (CA), Meghan Stabile (US) et Thomas Venker (DE).

Comme dit le maire de Monheim, « nous considérons la Triennale de Monheim comme une grande chance pour notre ville. Un festival de ce type ne va pas seulement aider la ville de Monheim à obtenir une reconnaissance internationale. Nous prévoyons également des possibilités de contact entre les artistes du festival et les enfants et les jeunes de Monheim, ce qui permettra de promouvoir l’éducation culturelle ».

Tout est possible donc avec ce format nouveau et les 16 musicien.ne.s invité.e.s vont se croiser sur les projets des uns et des autres, comme on peut le voir sur le programme.

Pour aller à Monheim ? Facile, vous visez Cologne ou Düsseldorf, c’est pile entre les deux.