Photo Reportages

Matthieu Chazarenc quartet

Canto, retour aux sources.

Album du portfolio Capbreton - Août of Jazz 2019

Festival Août of Jazz - Salle Ph’Art du Casino de Capbreton, 24 août 2019.

Matthieu Chazarenc, piano ;
Laurent Derache, accordéon ;
Christophe Wallemme, contrebasse ;
Sylvain Gontard, bugle.

Pour un peu, les locaux vous diraient que Matthieu Chazarenc est né (musicalement) à Capbreton. Beaucoup se souviennent de ce tout jeune et lumineux batteur au côté du tout aussi jeune Nelson Veras, à peine plus grand que sa guitare, présentés comme deux joyaux par un Hein Van de Geyn pétri de bienveillance.
Matthieu revient. Il se sent chez lui en terre gasconne, et le revendique. Leader et compositeur cette fois. Canto, hommage à la terre de ses racines et à la culture de ses hommes. Évocations et (re)constructions plutôt que citations, même si l’éternel Se Canto n’échappa à personne. Quartet mélodique et homogène, attentif aux complémentarités, en quête permanente du beau à l’instar du merveilleux Christophe Wallemme débordant de lyrisme et de bon goût. Final mémorable sur une poignante version de La Bohème, Matthieu n’oubliant pas qu’il fut l’ultime batteur de Charles Aznavour.

Cliquez sur une image pour l'agrandir ou accéder au diaporama.
Reproduction interdite.

par Pierre Vignacq // Publié le 22 décembre 2019