Oscar Peterson, bye bye blackbird…



Jazz à Vienne 2005 © Patrick Audoux

Le pianiste et compositeur de jazz Oscar Peterson est décédé dimanche 23 décembre 2007 à son domicile de Toronto, à l’âge de 82 ans. Il aurait succombé à des complications rénales.

Oscar Peterson, était l’un des pianistes de jazz les plus connus au monde. D’ailleurs, l’ensemble des médias en parle et même les plus hautes autorités politiques lui rendent hommage…

Après plus de 60 ans de carrière, il avait joué avec les plus grands musicien(ne)s (Ella Fitzgerald, Roy Eldridge, Stan Getz, Dizzy Gillespie, Charlie Parker, Joe Pass, Ben Webster ou Lester Young…) et s’était illustré par son style caractéristique, mélange de boogie-woogie, de stride ou de bebop.

Né à Montréal le 15 août 1925 dans une famille antillaise, il avait débuté sa carrière en 1943 comme pianiste d’orchestre de danse. Repéré très tôt par Norman Ganz, il participe dès 1949 à l’orchestre Jazz at the Philharmonic, réunissant les plus grands musiciens américains, au Carnegie Hall à New York.

On le retrouve avec plaisir comme pianiste d’Ella Fitzgerald, ou en trio - forme qu’il affectionne particulèrement et surtout en concert, particulièrement en Europe.

A la fin des annèes 50, il rend hommage à de nombreux mélodistes et compositeurs de standards en enregistrant les disques autour des fameux « songbooks ».

Depuis 1993, il avait ralenti le rythme de ses concerts, pour raisons de santé.
Il a néanmoins fait preuve d’une longévité extraordinaire pour un pianiste de jazz.