Chronique

Pierre Favre & Samuel Blaser

Vol à voile

Pierre Favre (dm), Samuel Blaser (tb)

Label / Distribution : Intakt/Orkhestra

Vol à voile est une belle rencontre, celle du grand percussionniste Pierre Favre et du jeune tromboniste qui monte Samuel Blaser.

Dans une formule instrumentale rare, le duo se lance sans filet dans la création d’un univers singulier. Tout se passe dans le jeu et l’entre-jeu, où chacun écoute et propose. La limpidité des lignes et leur entrelacement créent une relation intense entre le trombone et les percussions. Le talent de coloriste et de rythmicien de Favre magnifie le travail sur la mélodie et le son de Blaser, qui utilise avec bonheur les sons polyphoniques, multipliant les possibles dans ce contexte ouvert. Et que dire de la superbe association des graves du trombone et des peaux de Favre…

La musique respire, se déploie tranquillement, les mélodies viennent naturellement et le duo prend le temps de les creuser, de les exploiter avec délicatesse, sensibilité ou énergie, dans le prolongement d’une inspiration qui ne se tarit pas. La primauté du chant, la beauté naturelle et sensuelle de cette musique ravissent l’auditeur, qui se laisse embarquer avec plaisir dans ce voyage. On pense à Monk (« Franchement »), on se laisse charmer par l’expressionnisme de « Quai des brumes » et passionner par la construction du superbe « Inextricable ». Notons également « We Tried » au cours duquel le trombone assure la ligne de basse et la mélodie pendant que les percussions virevoltent librement.

On n’en attendait pas moins de la rencontre entre l’une des figures tutélaires du jazz helvétique et l’un des ses plus prometteurs représentants.